Sommaire

  • Comment choisir son parquet de salle de bain ?
  • Quelle essence de bois choisir pour son parquet de salle de bain ?
  • Pourquoi choisir du parquet dans sa salle de bain ?
  • Les limites du parquet dans la salle de bain
  • L'entretien du parquet de salle de bain
  • Les prix des parquets de salle de bain

Le parquet au sol de la salle de bain offre une chaleur et un cachet inimitables. Entre parquet en bois massif européen ou bois exotique et parquet contrecollé, le choix est vaste, mais tous doivent être capables de supporter les différents effets de la condensation et de l'humidité propres aux salles d'eau.

Comment choisir son parquet de salle de bain ?

Parquet massif ou contrecollé ?

Le parquet est constitué de lames de bois et posé selon différentes techniques (clouée, collée, flottante).

Dans la salle de bain comme ailleurs, il peut être massif, c'est-à-dire composé d’une seule essence de bois sur toute son épaisseur.

Il peut aussi être contrecollé, la lame comportant alors plusieurs couches de bois. La première, le parement, est une couche d'usure, faite de bois noble pour offrir le même aspect que le parquet massif. La seconde (l'âme) est faite de bois tendre. Et la troisième, le contre-parement, peut être en contreplaqué, en aggloméré ou en fibres haute densité (HDF). 

 

Un parquet résistant et antidérapant

Le point essentiel est bien sûr la résistance à l'humidité et aux projections d'eau. Attention également à choisir impérativement un parquet antidérapant. Le classement PN détermine ainsi l'adhérence pieds nus, notant les revêtements de A à C, A étant le moins adhérent.

La résistance aux chocs, aux rayures, aux taches ou à divers produits chimiques est également à prendre à considération. 

Quelle essence de bois choisir pour son parquet de salle de bain ?

Vous aurez le choix entre bois européens et bois exotiques.

Bois européens

Que le bois constitue toute l'épaisseur de la lame dans le cas d'un parquet massif ou uniquement le parement dans le cas du contrecollé, vous aurez le choix entre de nombreuses essences : Douglas, châtaigner, mélèze, hêtre, épicéa, peuplier, frêne, etc. Mais toutes doivent avoir subi un traitement pour résister à l'humidité. Rétifié ou modifié thermiquement (BMT®), le traitement thermique est différent, mais vise toujours à rendre le bois hydrophobe et résistant aux champignons.

Bois exotiques

Les bois exotiques sont naturellement résistants à l'humidité. Ils sont à choisir parmi différentes essences aux nombreuses teintes et particularités, comme le teck, le doussié, l'ipé, l'iroko, le kempass, le merbau, le jatoba, le padouk, le moabi, le wengé ou encore le bambou.

Pourquoi choisir du parquet dans sa salle de bain ?

Les avantages varient selon le type de parquet utilisé et l'essence.

Solide et durable, le parquet en bois massif européen offre un cachet inimitable au sol de la salle de bain et une texture agréable sous les pieds. Il confère également une bonne isolation phonique et thermique, et son épaisseur autorise de nombreux ponçages et rénovations.

Durable et imputrescible, le parquet massif en bois exotique offre un aspect à nul autre pareil. Il ne nécessite pas de traitement pour résister à l'humidité.

Avec une bonne tenue dans le temps, le parquet contrecollé offre une apparence proche du parquet massif pour un coût moindre.

Les limites du parquet dans la salle de bain

Le parquet en bois massif exotique aura tendance à grisailler au fil du temps sous l'action des UV en l'absence de traitement spécifique. Autre inconvénient de ce type de parquet : son prix, plus élevé que celui d'un parquet en bois européen.

Le contrecollé est quant à lui moins résistant dans le temps que le parquet massif. De plus, il ne supporte qu'un nombre limité de ponçages.

Le parquet, qu'il soit en bois massif ou contrecollé, nécessite obligatoirement une pose collée pour prévenir toute infiltration. La technique en « pont de bateau » est souvent privilégiée, car très esthétique et garante d'une excellente étanchéité. Elle se caractérise par des joints en mastic noir entre les lames. Il existe même des parquets pré-jointés pour une installation plus facile.

Le parquet en bois massif européen doit impérativement être traité et exige un entretien régulier. Il reste sensible aux rayures et aux impacts.

L'entretien du parquet de salle de bain

Dans la salle de bain, le bois européen est le plus souvent protégé par une huile ou un vernis, qui devra être réappliquée une à deux fois par an pour la première. Pour un bois exotique, c'est une huile anti-grisaillement qu'il vous faudra utiliser une ou deux fois par an également si vous ne souhaitez pas le voir perdre sa couleur.

Au quotidien, un dépoussiérage au balai ou à l'aspirateur suffit, ainsi qu'un nettoyage à l'aide d'une serpillère imbibée d'un produit adapté à la finition du parquet.

Les prix des parquets de salle de bain

Vous trouverez des parquets de salle de bain dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet.

Le prix dépend du type de revêtement et de l'essence choisie. Comptez à partir de 25 €/m² pour un parquet contrecollé, de 30 €/m² pour un parquet en bois massif européen jusqu'à plus de 150 €/m² pour un parquet massif en bois exotique.

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de la salle de bain. Ces professionnels pourront comprendre vos besoins et établir un devis gratuit. Ils pourront peut-être également vous faire bénéficier de la TVA à 5,5 %.

45 plans de salle de bain : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • 45 plans commentés pour vous inspirer
Télécharger mon guide
45 plans de salle de bain

Aussi dans la rubrique :

Sols et murs

Sommaire