Fermer

Aménagement intérieur

Bien choisir sa baignoire 

Sommaire

  • Les formes de baignoire
  • Les dimensions possibles pour une baignoire
  • Les types de baignoire
  • Les matériaux possibles pour une baignoire
  • L'implantation de la baignoire
  • Baignoires : prix et points de vente

Si la baignoire est appréciée dans la salle de bain, la place qu'elle occupe rend primordiaux le bon choix de ses dimensions, forme et matériau, ainsi que la façon dont elle sera installée dans la pièce.

Les formes de baignoire

Une baignoire peut prendre de nombreuses formes : classiquement rectangulaire ou ovale, mais aussi carrée, ronde, octogonale, hexagonale, quart de cercle, etc.

Certaines formes, comme le quart de cercle ou le carré, sont particulièrement adaptées à une pose en angle, tandis qu'une baignoire ronde, par exemple, fera merveille en îlot.

Les dimensions possibles pour une baignoire

Les dimensions de la baignoire doivent bien sûr être adaptées à celles de la pièce, mais aussi à la taille de son ou ses utilisateurs.

La plus petite est la baignoire sabot, avec des dimensions qui commencent autour 105 cm de long pour 70 cm de large (pour 40 l d'eau). Vient ensuite la baignoire d'angle dont la longueur varie le plus souvent entre 120 et 180 cm, pour une largeur à partir de 70 cm.

Les dimensions des baignoires classiques commencent autour de 160 cm jusqu'à plus de 190 cm, tandis qu'en largeur, il faut compter de 70 à plus de 150 cm.

Les types de baignoire

La baignoire d'angle se glisse dans coin pour économiser les mètres carrés.

La baignoire sabot est plus courte, mais aussi plus haute qu'une baignoire traditionnelle. Le bain se prend donc en position assise et non allongée. Elle existe aussi en version d'angle.

La baignoire verticale occupe peu d'espace au sol et le bain se prend en position assise, immergé dans l'eau jusqu'au cou.

La baignoire double (ou baignoire duo) fait partie des plus grandes. Destinée à accueillir deux personnes, elle a la même longueur que les baignoires classiques, pour une largeur minimum de 150 cm (installation en face à face) à plus de 240 cm (installation côte à côte). Si vous souhaitez pouvoir vous allonger complètement, prévoyez la longueur de la baignoire en fonction du plus grand des utilisateurs.

Les matériaux possibles pour une baignoire

Baignoire en céramique

Baignoire céramique

Baignoire en fonte

Baignoire

Baignoire d'angle

Baignoire angle

Ils sont nombreux :

  • La fonte est le matériau traditionnel de la baignoire. Elle est particulièrement isolante et résistante aux chocs comme aux rayures, mais reste lourde.
  • L'acier émaillé est résistant aux chocs comme aux rayures, léger (contrairement à la fonte), et 100 % recyclable. Mais il a un toucher froid et surtout conserve mal la chaleur du bain.
  • L'acrylique est le matériau le plus couramment utilisé aujourd'hui. Léger, il conserve bien la température de l'eau, mais ne supporte pas les détergents trop agressifs.
  • Les acryliques renforcés à la durabilité accrue : comme le Toplax®, très léger, antidérapant et recyclable ; le Biocryl®, qui limite la formation de calcaire et la prolifération de bactéries ; l'Acryl®, facile à percer ; ou encore le Quaryl®, mélange de quartz et d'Acryl®, antidérapant, non poreux, résistant aux chocs comme aux rayures, mais aussi plus onéreux.
  • Les Solid Surfaces sont des matériaux de synthèse composés de matériaux naturels, comme la pierre, liés avec une résine. Le Corian® est l'un des plus connus. Tous offrent une grande résistance aux chocs et aux rayures, mais aussi aux taches et aux bactéries, ainsi qu'une bonne isolation et une vraie facilité d'entretien. Mais leur coût est particulièrement élevé.
  • Le bois, naturel et chaleureux, doit toujours être choisi dans des essences imputrescibles.
  • En pierre naturelle, la baignoire se fait sculpturale, mais est particulièrement lourde (jusqu'à 500 kg), et donc déconseillée en étage.
  • Le verre offre un rendu très design, mais reste glissant et fragile.
  • Le béton permet de fabriquer des modèles sur mesure.

L'implantation de la baignoire

La baignoire peut classiquement être installée contre un mur ou en angle.

Mais pour être mise en valeur, elle peut aussi s'implanter en îlot, trônant ainsi au centre de la pièce. Posée directement au sol, son installation est alors plus contraignante, car son évacuation requiert une pente d'au moins 2 cm par mètre.

La baignoire peut également être encastrée dans le sol ou dans un podium. Ses contours doivent être de niveau, tant sur sa longueur que sa largeur. Elle doit impérativement reposer au sol, les rebords posés sur le podium ne pouvant supporter seuls son poids.

Baignoires : prix et points de vente

Vous trouverez des baignoires dans les magasins de bricolage, de salles de bain, les enseignes spécialisées et sur Internet.

Leur prix dépend de leur matériau, forme et dimensions. Comptez :

  • de 700 € à plus de 1 500 € pour une baignoire en fonte ;
  • de 200 € à plus de 400 € pour une baignoire en acier émaillé ;
  • de 100 € à plus de 400 € pour une baignoire en acrylique ;
  • de 300 € à plus de 700 € pour une baignoire en acrylique renforcé ;
  • de 2 000 € à plus de 4 500 € pour une baignoire en Solid Surface ;
  • de 700 € à plus de 5 000 € pour une baignoire en bois ;
  • de 8 000 € à plus de 14 000 € pour une baignoire en verre ;
  • de 2 000 € à plus de 8 000 € pour une baignoire en béton ou en pierre.

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de la salle de bain. Ces professionnels pourront comprendre vos besoins et établir un devis gratuit. Ils pourront peut-être également vous faire bénéficier de la TVA à 5,5 %.

45 plans de salle de bain : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • 45 plans commentés pour vous inspirer
Télécharger mon guide
45 plans de salle de bain