Carrelage mural de salle de bain

Sommaire

  • Carrelage mural de salle de bain : les différents revêtements
  • Comment choisir son carrelage mural de salle de bain ?
  • Comment poser du carrelage mural de salle de bain ?
  • Où trouver du carrelage mural de salle de bain et à quel prix ?

Bien qu'il existe de nombreuses façons de protéger les murs d'une salle de bain contre les projections d'eau et l'humidité ambiante, le carrelage mural constitue toujours un des moyens privilégiés de le faire. Décoratif, facile à poser, et disponible dans une large gamme de prix, le carrelage mural de salle de bain a toujours le vent en poupe.

Carrelage mural de salle de bain : les différents revêtements

La faïence

C'est le revêtement le plus classique : il est assez fragile, mais cela ne représente pas un problème particulier pour une pose murale, qui soumet à peu de sollicitations. La faïence murale existe dans de nombreuses tailles, couleurs et formes, à des prix variant de l'entrée de gamme au haut de gamme. On peut mélanger les carreaux, le plus souvent de forme classique, avec des listels (frises) ton sur ton ou contrastés, en marbre, en métal ou en miroir, à poser de façon horizontale ou verticale.

Le grès émaillé

Très résistant, il se pose aussi bien au mur qu'au sol, et permet donc d'assortir toutes les surfaces, sans rupture de couleur ou d'aspect si on le souhaite. Il imite parfois les matériaux naturels comme le bois, et se choisit à bords rectifiés, permettant une pose avec des joints très fins, pour faciliter son entretien.

La mosaïque

On trouve de la mosaïque en grès émaillé, en pierre, en marbre, et même en métal et en verre. Ses teintes sont mixées en camaïeu, et parfois irisées, changeant de couleur selon la lumière et l'angle de vision. Elle se pose par plaques dont les dimensions existent à partir de 30 cm × 30 cm.

Comment choisir son carrelage mural de salle de bain ?

Outre le type de carrelage, il faut également prendre en compte d'autres critères importants.

La taille des carreaux

Les carreaux varient de 3,5 cm × 3,5 cm pour une mosaïque (mais ils sont alors présentés en plaques), jusqu'aux grands formats en 30 × 30 ou 30 × 60 cm.

Plus les carreaux sont grands, et moins il y aura de joints. Ces derniers étant des surfaces particulièrement sensibles à l'humidité et aux moisissures, choisir un carrelage de grand format garantit une meilleure tenue de votre salle de bain au cours des années.

La couleur

Plus la pièce est petite, plus on aura tendance à privilégier des couleurs claires. Toutefois, on peut tout à fait prendre le contre-pied de ce choix qui semble être une évidence, et choisir un coloris sombre, jusqu'au gris anthracite ou noir, pour faire de la salle de bain un véritable cocon.

La certification

C'est la norme française UPEC qui classe les types de carrelage selon 4 critères : U pour usure, P pour poinçonnement, E pour résistance à l’eau, C pour résistance aux produits chimiques et produits d’entretien. On recommande de choisir un carrelage classé E et C, les deux facteurs importants pour du carrelage mural. On ne tiendra pas compte du classement antidérapant, sans utilité sur un mur.

Comment poser du carrelage mural de salle de bain ?

Vous devez non seulement choisir le calepinage, c'est-à-dire la façon de disposer le carrelage sur les murs, mais porter une attention particulière à l'étanchéité, et effectuer la pose en respectant les différentes étapes.

La préparation du mur à carreler

Si le mur n'est pas parfaitement plan et présente des petites irrégularités, vous pourrez les rattraper en jouant sur l'épaisseur de colle à carrelage. Autrement, si les irrégularités sont plus importantes, il vous faudra le poncer et l'enduire. Si les panneaux ne sont pas hydrofuges, il est conseillé de passer au préalable un enduit spécial étanchéité avec une petite spatule.

La pose du carrelage mural

Elle se fait avec une colle spécifique selon la qualité du carrelage que vous avez sélectionné, à l'aide d'une spatule crantée. Le parfait positionnement s'effectue grâce à des croisillons.

Pour couper le carrelage, une carrelette manuelle sera idéale. On encolle le mur avec une truelle par zone de 1 m², car la colle sèche rapidement, et on passe ensuite la spatule crantée de façon régulière.

La pose se fait en commençant par un angle bas, et en remontant sur la hauteur du mur. Une fois le carreau posé, on tapote sa surface avec un maillet afin de le positionner parfaitement, et on essuie les traces de colle avec un chiffon humide. Dès que la surface est sèche, on enlève les croisillons avant de passer à la réalisation des joints.

La réalisation des joints

Elle se fait avec un produit prêt à l'usage ou en poudre à diluer dans de l'eau, une spatule pour enduire les joints, et une éponge pour les lisser et enlever le surplus. Le joint à carrelage se vend soit en blanc, que l'on peut teinter si on le souhaite (mais il s'agit là d'un choix un peu désuet aujourd'hui,) soit en gris.

Où trouver du carrelage mural de salle de bain et à quel prix ?

On trouve du carrelage mural dans les grandes surfaces de bricolage, chez les vendeurs de matériaux pour la maison et sur Internet, à des prix variant selon le carrelage désiré :

  • carrelage faïence en 15 cm × 15 cm à partir de 4 € le m² ;
  • carrelage mural en grès émaillé en 20 cm × 20 cm à partir de 15 € le m² ;
  • carrelage mural type mosaïque en plaques de 30 cm × 30 cm à partir de 12 € le m².

45 plans de salle de bain : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • 45 plans commentés pour vous inspirer
Télécharger mon guide
45 plans de salle de bain

Aussi dans la rubrique :

Sols et murs

Sommaire